ART ET CRÉATION

ART ET CRÉATION

Menu

Art et création… avec Pierre Wittmann

959 Peinture de guérison
959 Peinture de guérison

Réflexions sur la création

L’écriture est une sorte de méditation analytique : les pensées évoluent, se transforment, s’épu­rent et, finalement, l’événement passé n’est qu’un point de départ, un prétexte, à un flux de pensées créatif ; celui-ci donne naissance à des idées nouvelles, des réponses, des solutions, qui sont le présent des mots qui se forment sous la plume. Comme les couleurs ou les formes que trace le pinceau : elles sont le résultat visuel d’un flux mental qui est parti d’une idée de départ, prétexte qui a donné naissance au processus créatif. Bien sûr, le point de départ peut être un objet extérieur, perçu par les sens ; mais aussi une idée abstraite (ou un symbole), ou son propre processus mental ou spirituel (qui constitue la vie intérieure). Est-ce alors une forme d’art plus subtile et raffinée que celle qui représente les objets du monde extérieur ? Probablement pas, la subtilité ou le raffinement sont plutôt dans la façon d’exprimer ces perceptions extérieures ou intérieures, et à en extraire l’essence ultime, que dans l’objet de la perception lui-même. Voudrais-je dire que la forme l’emporte sur le sujet ? Non, je crois que ce qui est le plus important, dans la création, c’est le processus mental qui analyse, transforme, comprend le sujet pour lui donner une nouvelle forme transcendée. 

Alors la technique intervient pour exprimer cette nouvelle forme d’une façon concrète et perceptible pour les autres. Si on applique la technique même la plus élaborée directement sur le sujet initial, sans le processus mental de transformation où réside la création, on obtient une œuvre vide et superficielle, une simple description littérale du sujet. À ce propos, il est difficile de parler en même temps de la création picturale et de la création littéraire, parce que le temps n’intervient pas de la même façon dans les deux. Dans l’écriture, on a un déroulement du discours dans le temps qui peut suivre tout le cours du processus créatif, explicitant son développement depuis l’idée de départ, ou sujet, jusqu’à sa conclusion finale. D’une certaine façon, tout le flux créatif qui remplit les pages, ligne par ligne, est apparent, même s’il est retravaillé. Dans la peinture, il n’y a que le résultat final qui est visible : il est en dehors du temps et ne dévoile plus le déroulement de son élaboration progressive. Le flux créatif se superpose à lui-même pour former l’image finale ; il est donc toujours perceptible dans son tout, qui est en même temps son résultat. 

Je crois que la peinture est le seul art qu’on puisse percevoir en entier dans l’instant. Dans la sculpture ou l’architecture, il faut se déplacer pour percevoir les différentes vues ou perspectives qui permettent d’avoir une vision totale (relativement, car il y a une infinité de points de vue) de l’œuvre. Pour la musique, la littérature, le théâtre, la danse, le cinéma, l’œuvre n’existe que par son déploiement dans le temps ; pendant son déroulement, elle est constituée d’un enchaînement ordonné de perceptions consécutives. Ce sont deux façons différentes de comprendre la vie, soit comme une suite dans le temps de moments de conscience interconnectés, soit comme un moment de conscience qui contient en lui l’inertie de ceux qui l’ont précédé et le germe de ceux qui vont le suivre. 

 

29 octobre 1989, Bangkok

Regarder la vie

Regarder la vie est le nom que je donne à une série de textes tirés de mes écrits autobiographiques : extraits de mon Journal ou réflexions sur l’art et la spiritualité. 

Ces regards, qui sont l’essence de mon Journal, sont également l’essence de ma vie, et peut-être aussi l’œuvre de ma vie. Je pense souvent que je devrais cesser de me disperser dans tant d'activités futiles pour consacrer la fin de ma vie à peaufiner cette œuvre essentielle. Afin que mes regards les plus éclairés sur la vie inspirent ceux qui les croiseront à poser de nouveaux regards sur la vie.

Car l'essence de la vie, n'est-ce pas l’art de savoir, en toute circonstance, la regarder avec tendresse, sagesse et bienveillance ?


Afin de mieux comprendre le projet Regarder la vie, je vous conseille de lire les articles suivants :

Regarder la vie : L’essence et l’œuvre de ma vie
Aimer la vie : La voie de la lumière
Penser autrement : Quelle vérité croire ?

 

Pour donner une vue d’ensemble de mes regards sur la vie, je les ai postés sur une nouvelle série de sites web où ils sont groupés par thèmes : un classement ludique et impromptu qui pointe sur les sujets que me tiennent à cœur…

Aimer la vie
Aimer la vie – 2
Art et création
Art et création - 2 
Co-créer le changement
Conseils du cœur
Émerveillements
Éveiller l’humanité
Graines de sagesse
Imaginer un nouveau monde
Nouvelle réalité
Nouvelle réalité - 2 
Penser autrement
Questions existentielles
Regarder la vie
Souvenirs de voyages
Un monde sans argent
Voyages-intérieurs

 

Pour satisfaire mon profond besoin de partager mes réflexions, mes expériences et mes regards sur la vie, je vous propose d'explorer aussi ma newsletter, mon blog, mes livres et ma chaîne YouTube. 

Abonnez-vous à ma newsletter
Visitez mon blog
Téléchargez gratuitement mes livres
Visitez ma chaîne YouTube

 


Les illustrations de ce site sont des peintures de Pierre Wittmann.

Site créé par Pierre Wittmann